Mon mémo, 6 informations clés à retenir

Slider

Découvrir mon mémo. 6 informations clés à retenir.

Première info : Je dois déclarer moi-même mon arrêt de travail auprès d’Intérimaires Prévoyance s’il démarre en dehors d’une mission, sinon je ne serai pas indemnisé. 

Deuxième info : Je recevrai les indemnités journalières versées par Intérimaires Prévoyance après celles de la Sécurité sociale. Elles viendront donc en complément.

Troisième info : Je suis couvert dès le premier jour de travail en cas d’arrêt suite à un accident du travail, un accident de trajet ou à une maladie professionnelle. Je suis également couvert en cas de décès pendant une mission.

Quatrième info : Intérimaires Prévoyance me verse une avance de 300 euros sur mes prestations en cas d’accident de travail, si mon arrêt est d’une durée d’au moins 25 jours dont 15 jours hors mission.

Cinquième info : Je suis couvert dès le premier jour de travail du mois qui suit le franchissement de 414 heures d’intérim en cas d’arrêt pour maladie ou accident de la vie privée, ou encore de maternité.

Sixième info : Je suis couvert pendant 1 mois après chaque fin de mission en cas de maladie ou accident de la vie privée, si je suis inscrit(e) à Pôle emploi.

Découvrir

Mon mémo, 6 informations clés à retenir

Je dois déclarer moi-même mon arrêt de travail auprès d’Intérimaires Prévoyance s’il démarre en dehors d’une mission, sinon je ne serai pas indemnisé(e).

Je recevrai les indemnités journalières versées par Intérimaires Prévoyance après celles de la Sécurité sociale. Elles viendront donc en complément.

Je suis couvert(e) dès le premier jour de travail en cas d’arrêt suite à un accident du travail, un accident de trajet ou à une maladie professionnelle.

Je suis également couvert(e) en cas de décès pendant une mission.

Intérimaires Prévoyance me verse une avance de 300€ sur mes prestations en cas d’accident de travail, si mon arrêt est d’une durée d’au moins 25 jours dont 15 jours hors mission.

Je suis couvert(e) dès le premier jour de travail du mois qui suit le franchissement de 414 heures d’intérim en cas d’arrêt pour maladie ou accident de la vie privée, ou encore de maternité.

Je suis couvert(e) pendant 1 mois après chaque fin de mission en cas de maladie ou accident de la vie privée, si je suis inscrit(e) à Pôle emploi.